Notre Engagement Participatif

1 - Mise en place d’une Assemblée Citoyenne (ACi)

Un conseil consultatif de la participation sera créé dès 2019. La première mission de ce conseil sera de mettre en place une Assemblée Citoyenne (ACi) pour 2020. Le conseil consultatif évaluera l'efficacité de l'ACi dans le but d'améliorer le fonctionnement de l'ACi, et ce, au fur et à mesure des retours de ses participants.

L' ACi débattra de plusieurs points du Conseil communal, points choisis préalablement sur base d’un vote électronique. L’animateur de l’ ACi serait l’échevin de la participation. Son rôle serait de présenter les points choisis et de distribuer la parole. Encadré par un conseiller de la majorité et d’un conseiller de l’opposition, ils répondront, tous deux, aux questions des citoyens. Suivant le principe de la tournante, ces conseillers seraient différents à chaque ACi, de manière à fournir aux participants de l'ACi une information sous différents points de vue. De plus, grâce à cette méthode, l'ACi ne sera pas une vitrine pour les échevins.

Ecouter le citoyenLe premier objectif de cette ACi est de créer un lien, un échange, un dialogue entre les citoyens et des élus. Actuellement il n’existe aucune structure qui permette cet échange sans rentrer dans le jeu du clientélisme ou sans être un sympathisant. L’ACi devrait également permettre d’apporter des améliorations aux textes soumis au vote du Conseil communal. Il représenterait le premier outil pour responsabiliser les citoyens à la prise de décision.

L’ACi pourrait ainsi avoir un poids dans les décisions des membres du Conseil communal.

Au cours de la première mandature (2018-2024) cette ACi serait une assemblée d’information et de consultation. Cette ACi se ferait de manière alternée à la Maison communale à Ottignies et à l’antenne communale à Louvain-la-Neuve. Notre objectif est que cette ACi soit un succès populaire pour qu’elle puisse devenir une assemblée décisionnelle lors de la mandature suivante (2024-2030).

 

2 - Information à la population

Information à la population

Le premier niveau de la participation est l'information. Elle constitue donc l'étape la plus importante dans un processus participatif. Pour pouvoir donner son avis il faut être informé des projets et pour donner un avis pertinent et éclairé il faut que cette information soit la plus complète possible.

C'est pourquoi nous proposons :

  • La mise en ligne d'une vidéo du Conseil communal qui permettra à un plus grand nombre de personnes d'assister aux débats et de comprendre les différentes missions d'un Conseil communal. Cela représentera également un outil de transparence
  • Une information ciblée pour attirer l'attention du citoyen par rapport aux projets. En allant au-delà des prescrits légaux, le citoyen ne risquera plus d'ignorer une enquête publique.

3 - Consultation populaire

Pour les projets importants, nous souhaitons réaliser une consultation populaire.

Les sujets suivants pourraient par exemple, si les citoyens le désirent, faire l'objet d'une consultation:

  • Abord de l’Esplanade
  • Aménagement de la vallée de la Dyle à Limelette, pour ou contre le viaduc
  • Aménagement du bord du lac de LLN
  • Aménagement du centre d’Ottignies
  • Fusion des communes oui/non avec qui ?
  • ....

4 - Mise en place d’un budget participatif/citoyen

Nous sommes persuadés que les initiatives citoyennes sont sources de lien social et d'amélioration du cadre de vie. C'est pourquoi, nous souhaitons mettre à disposition un budget annuel de 100 000 euros pour stimuler l'initiation de projets citoyens. Pour éviter dépendance et clientélisme, il ne s'agirait pas de subside annuel.

5 - Engagement de personnel participatif

Pour faire de la participation, il faut des moyens humains:

  • Pour écouter ce que vous avez à dire, il faut une oreille attentive.
  • Pour rassembler les différences, il faut un coordinateur.
  • Pour vous donner une réponse, il faut une plume.

6 - Mise en place de soutien à la participation

Mettre en place les outils participatifs c'est bien. Vous permettre d'y participer c'est mieux.

Le rythme de la vie est tel que vous êtes nombreux à courir après le temps ou à avoir d'autres préoccupations plus urgentes.

Il est donc important:

  • de mettre en place des outils participatifs efficaces qui vous donnent la satisfaction d'avoir aidé votre commune
  • de garantir la convivialité
  • de faciliter votre participation en nous adaptant à vos demandes (garderie d'enfant, lieux de rendez-vous délocalisés,...)

7 - Recherche d’un projet fédérateur, identitaire

Projet fédérateur

Notre commune présente la particularité d’être composée de 2 pôles. Louvain-la-Neuve d’une part et les anciennes communes d’autre part. Un projet commun permettrait de créer du lien entre ces deux pôles , de créer une appartenance communale.

8 - Participation dans les dossiers d’urbanisme

L'obligation serait faite aux promoteurs immobiliers de mettre en place un outil participatif lors de projets importants. Cet outil devrait être proportionnel à l'importance du projet urbanistique.

9 - Contrôle de l'engagement participatif de nos partenaires

Nous nous engageons à veiller à ce que les points importants présentés par nos partenaires de majorité aient bien inclus un volet participatif.

10 - Se soucier du citoyen dans tous ses besoins

Vous nous demandez avec raison un programme. Comme déjà énoncé à de multiples reprises, notre programme est citoyen et participatif, donc en totale symbiose avec vos désirs, vos besoins, vos espoirs, et vos valeurs. Posez-vous la question de savoir ce que vous voulez ? Dites-vous que nous voulons la même chose et que nous nous battrons pour l'obtenir.

Pour nous et pour vous, l’essentiel est que le citoyen se sente bien dans sa vie et dans sa ville.

Ce n’est pas parce que notre programme est axé sur la participation qu’il est vide de contenu ; nous souhaitons mettre en adéquation les possibilités de la ville avec les besoins de ses habitants en réfléchissant avec eux sur:

  1. La petite enfance dans ce qu’elle a de plus vaste tel que l'adaptation des structures d'accueil traditionnelles aux besoins sociétaires actuels par exemple une crèche à horaire décalé; des enceintes d’accueil correctement équipées, sécurisé et de qualité pour les enfants scolarisés.
  2. Repenser la mobilité dans la ville en cernant précisément les interactions entre l’extension urbanistique et la mobilité et en prenant en considération tous les acteurs tel que les nouveaux usagés se déplaçant en trottinettes, vélos électriques, monocycles, les personnes âgées et handicapées afin qu'elles puissent accéder et se déplacer aisément et sécuritairement dans les espaces publics.
  3. Diminuer de manière drastique les accidents de circulation par une animation automobile repensée et adaptée à la configuration de notre ville S’atteler d'une manière raisonnée et concertée à l'évolution urbanistique de la ville. Il est clair que la manière dont elle est menée actuellement ne rencontre pas l’ assentiment de la majorité des habitants. Dans cette optique, des pistes déjà explorées par certains offrent un point de départ appréciable.
  4. Par le biais et la diversités des nouvelles technologies, rendre l’information communale accessible et interactive pour et par tous ( panneaux lumineux, site internet, sms, etc) afin que cette participation citoyenne soit maximale.
  5. Conserver et valoriser la convivialité de notre ville en permettre aux artisans et aux indépendants de poursuivre leurs activités

Mais nous serons surtout à l’écoute des habitants dans l’expression de leurs attentes, car :

Il leur appartient de les valider et d’en définir les priorités.